Un an après Nicolas Pépé, un autre sociétaire du LOSC a été couronné en tant que lauréat du prix Marc-Vivien Foé, celui qui est décerné à l’issue de chaque saison au meilleur joueur africain du championnat de France. Cette distinction est revenue cette fois à Victor Osimhen. Une récompense amplement méritée pour l’attaquant nigérian, auteur d’une très grande première année chez les Dogues.

Transféré de Charleroi (D1 belge) l’été dernier et contre un montant de 12M€, Osimhen a très vite pris ses marques en Ligue 1. Mis dans les meilleures prédispositions par Christophe Galtier, il a inscrit un total de 13 buts et offert 4 passes décisives (en 27 matches). Sans lui, il n’est pas sûr que la formation nordiste aurait terminé à la 4e place du classement et accroché une place en Ligue Europa la saison prochaine.

Presque un plébiscite pour Osimhen

Osimhen a littéralement écrasé ce concours, qui est organisé conjointement par RFI et France 24. Des journalistes de nombreux médias spécialisés ont participé au vote, et le Super Eagle a récolté un total impressionnant de 284 points. Et c’est 189 unités de plus que son premier poursuivant dans ce classement, l’Algérien Islam Slimani (Monaco). Le Marocain Yunis Abdelhamid (Stade de Reims) complète le podium avec 89 points à son compteur.

Le Nigérian du Losc, Victor Osimhen, lauréat du Prix Marc-Vivien Foé 2020.

Osimhen (21 ans) est le deuxième nigérian à remporter ce prix Marc-Vivien Foé (en hommage au très regretté joueur camerounais) après Victor Enyeama en 2014. Ce dernier avait aussi été couronné sous le maillot du LOSC. A noter qu’aucun Africain n’a encore été primé plus d’une fois. Le natif de Lagos pourra tenter ce pari en 2020/2021. A moins qu’il n’ait d’autres plans pour la suite de sa carrière. De nombreux clubs européens lui tournent autour en ce moment et la direction lilloise a déjà admis qu’en cas d’offre intéressante elle ne sera pas en mesure de le retenir.

Avec Foot 365